Élections OIQ: Kathy Baig devrait retirer sa candidature à la présidence

Kathy Baig, candidate à la présidence et présentement vice-présidente en titre de l’Ordre des ingénieurs du Québec a affiché dans Linkedin le matin du 5 avril 2016, un message de promotion de son site Web ainsi formulé :

Kathy Baig 1aDans le contexte de toutes les controverses qui entourent ces élections, et notamment le fait que les nouvelles règles électorales, qui ne permettaient pas l’utilisation de sites Web par les candidats, ont été changées après l’ouverture de la campagne électorale, je me suis permis d’écrire  le commentaire qui suit en réponse à son intervention: Continue reading

Élections OIQ: Ça commence mal…

Suite à la publication du bulletin de présentation pour le poste de président dans le cadre des élections à l’OIQ, j’ai remarqué qu’il y figurait la ligne suivante, que tous les candidats devaient cocher :

”  je n’ai pas fait l’objet ou je ne fais pas l’objet d’une poursuite (civile, réglementaire, pénale, criminelle ou disciplinaire).”

Cela m’a paru tellement absurde que j’ai publié le 11 mars 2016, dans le groupe de discussion Linkedin de l’OIQ, une demande de clarification à l’attention de la secrétaire, Me Louise Jolicoeur. Vous en trouverez le texte ici.

En résumant, il était évident qu’une pareille formulation disqualifiait vraisemblablement 99.9 % des ingénieurs, incluant: Continue reading

Élections OIQ: Un autre grand ménage s’impose !

Le 6 mai 2014, lors de l’assemblée générale extraordinaire (AGE) de l’Ordre des ingénieurs du Québec , sept résolutions ont été dument proposées et adoptées à grande majorité par les membres.  Le compte rendu de l’assemblée est disponible sur ce site, alors que le procès-verbal officiel est disponible sur le site de l’OIQ (pages 44 à 56).

Le 11 juin 2015 les membres réunis lors de l’assemblée générale annuelle (AGA) ont adopté à l’unanimité, entre autres,  une résolution exigeant que le président se porte garant du suivi adéquat des résolutions adoptées par les membres lors des assemblées générales régulières de 2010, 2011, 2012 et 2013. Continue reading

La grogne s’amplifie dans le système professionnel

Suite au témoignage de  Jean-Paul Dutrisac, président de l’Office des professions, à la Commission Charbonneau, témoignage qui provoqua sur ce même site la rédaction du billet ”Rafraichissons la mémoire au président de l’Office des professions!”, ainsi que suite aux  changements que l’Office instigua à la gouvernance au Barreau, changements furent l’une des causes en arrière de la saga entourant la crise suite à l’élection au poste de bâtonnière de Me Lu Chan Khuong, et qui présentait des ressemblances troublantes avec ce qui s’était passé précédemment à l’Ordre des ingénieurs, c’est maintenant au tour des psychologues de faire entendre leur voix. Continue reading

Réussir à changer la culture organisationnelle de l’OIQ ? Tout un défi !

Le  théorème du singe

Les professeurs de psychologie et de sociologie aiment présenter à leurs étudiants le  théorème du singe pour expliquer les limites et les problèmes associes à certaines  ”cultures d’entreprise”. Voici un extrait de l’article de Wikipedia qui traite de la question:

”Une vingtaine de chimpanzés sont isolés dans une pièce où est accrochée au plafond une banane, et seule une échelle permet d’y accéder. La pièce est également dotée d’un système qui permet de faire couler de l’eau glacée dans la chambre dès qu’un singe tente d’escalader l’échelle.Rapidement, les chimpanzés apprennent qu’ils ne doivent pas escalader l’échelle. Le système d’aspersion d’eau glacée est ensuite rendu inactif, mais les chimpanzés conservent l’expérience acquise et ne tentent pas d’approcher de l’échelle. Continue reading

Au menu dans l’affaire Khuong : Techniques dilatoires et assemblée pour la galerie

Lorsque l’on regarde l’acharnement avec lequel l’establishment actuel du Barreau attaque la Bâtonnière Lu Chan Khuong  et bafoue la volonté de ses membres on a vraiment l’impression d’assister à une pièce de théâtre où la répétition générale de plusieurs scénarios a déjà été effectuée à l’Ordre des ingénieurs.

Mise sur pied d’un comité ad hoc

La mise sur pied d’un comité ad hoc pour traiter du cas de la Bâtonnière composé d’individus juges et parties est une technique qui a déjà été largement éprouvée à l’OIQ : L’exercice consiste à essayer d’exploiter la naturelle volonté de toute personne dont la réputation est attaquée Continue reading

Le Barreau et l’OIQ, des coups bas à qui mieux mieux

La saga de la suspension de la Bâtonnière Lu Chan Khuong  présente des similitudes troublantes avec ce qui a lieu depuis presque six ans à l’Ordre des ingénieurs du Québec. En particulier, la Bâtonnière sous-entend qu’elle est victime d’un complot, et elle a même apporté quelques indices à l’appui, dont un échange de SMS avec celui qui, possiblement de façon illégitime par rapport à la volonté des membres, est présentement assis sur sa chaise, soit le vice-président du Barreau Louis-Philippe Asselin.

On pourrait penser que ces petits jeux seraient l’apanage des avocats, mais il n’en est rien. En effet, à l’Ordre des ingénieurs on a vu autant sinon plus de coups en dessous de la ceinture Continue reading

La nouvelle batonnière du Barreau du Québec victime d’un coup monté?

On vient d’apprendre que le Barreau du Québec vient de suspendre sa présidente, Lu Chang Khuong, légitimement élue avec 63% du vote des avocats il y a moins d’un mois. La raison officielle est qu’elle aurait fait l’objet d’une plainte à la police, non judiciarisée, pour vol de vêtements, mais la principale intéressée a fourni des explications convaincantes. C’est drôle, mais en connaissant la nature du système et surtout des joueurs qui tirent les ficelles en arrière, cette histoire me parait très bizarre. Continue reading

La confiance ça se mérite !

Le 22 et le 23 mai 2015 aura lieu un évènement appelé Sommet International de la confiance dans les organisations,  organisé par l’Institut de la confiance dans les organisations, dirigée par un certain Donald Riendeau.

La première chose qu’un profane remarque est qu’il y a, du moins en apparence, une contradiction flagrante, inhérente au titre même de l’organisme : En effet, comment peut-on faire confiance en même temps au PLQ et au PQ, à Quebecor et à la CSN, aux grandes banques et au MEDAC  (Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires) fondé par Yves Michaud ?

Continue reading