Importance des élections au ReseauIQ

Voici les raisons qui militent pour un intérêt accru de la part des ingénieurs vis-à-vis du RéseauIQ et des élections qui ont lieu présentement:

  • Le RéseauIQ, de par le fait que sa mission est déterminée par les membres, a la possibilité de parler en notre faveur sans contraintes. Ce n’est pas le cas de l’OIQ, qui, lui, même s’il voudrait le faire (ce qui est loin d’être le cas), doit, de par la loi, s’occuper de sa mission immuable, spécifiée à l’article 23 du Code des professions: “Chaque ordre a pour principale fonction d’assurer la protection du public. À cette fin, il doit notamment contrôler l’exercice de la profession par ses membres.”
  • Le ReseauIQ peut agir comme contrepoids vis-à-vis de l’OIQ, qui est manifestement hors contrôle depuis quelques années en termes d’imposition de règlements loufoques et de frais exorbitants. Dit entre parenthèses, il n’est pas nécessaire que le ReseauIQ agisse systématiquement et officiellement en opposition à l’OIQ, ce qui, dans certains cas pourrait être mal interprété par des joueurs qui voudraient monter en épingle des divergences au sein de notre profession. Il suffit tout simplement qu’il fournisse les moyens à tous les membres de se prononcer dans le cadre de débats sereins limités aux ingénieurs, mais dans lesquels la démocratie puisse s’exprimer, indépendamment des postes occupés et des positions hiérarchiques de chaque participant.

 

Retour au Élections au RéseauIQ – Critères d’analyse des candidats