L’establishment persiste et signe

Avec la complaisance typique des gens qui croient qu’ils ont raison alors que tous autour d’eux leur disent qu’ils sont dans les patates, l’establishment de l’OIQ affirme que “Il n’y a pas de grandes économies à trouver dans le budget de 28 millions de l’Ordre“. Voyons donc!

Voici quelques suggestions pour commencer:

  • Révoquer les mandats donnés aux avocats pour procédures farfelues contre administrateurs passés et futurs,
  • Supprimer les jetons de présence et les dépenses somptuaires des administrateurs,
  • Couper de moitié ou plus le nombre de cadres, dont le ratio est totalement disproportionné par rapport au nombre d’employés réguliers,
  • Couper les salaires des cadres bien au dessus de la moyenne. Le directeur général gagne autant sinon plus que le premier ministre!
  • Couper l’énorme le budget de communications et affaires publiques, et principalement utilisé pour des fins politiques (protéger les privilèges de l’exécutif et l’emploi du directeur général),
  • Couper le budget informatique incroyablement élevé pour gérer une base de données d’à peine 60,000 membres,
  • Couper les salaires des employés et les honoraires des consultants relatifs au programme de certification des firmes. Les employés affectés pourraient être replacés dans des taches relatives à la véritable protection du public ,
  • Couper les salaires des employés et honoraires des consultants relatifs au programme de l’institut de l’intégrité. Les employés affectés pourraient être replacés dans des taches relatives à la véritable protection du public ,
  • Résilier les mandats donnés aux firmes qui font la veille des réseaux sociaux pour étudier chaque mot écrit dans les groupes de discussion,
  • Faire paraître le magazine PLAN juste quatre fois par année en supprimant la publicité et tout ce qui n’a pas directement trait à la protection du public.

Tant que ces gestes minimaux n’auront pas été posés, leur crédibilité pour demander au membres de se serrer la ceinture pour qu’eux puissent continuer à dépenser inconsciemment est tout simplement nulle!