La cotisation de l’OIQ va probablement augmenter de 50 $

La journaliste Katleen Levesque rapporte aujourd’hui dans la Presse que le conseil d’administration de l’OIQ s’apprête à voter sur une augmentation de cotisation de 50 $.

Coïncidences ?

C’est drôle que cette nouvelle soit annoncée juste avant Noël, à un moment où les gens pensent à autre chose que le montant qu’il devront verser à l’OIQ dans un ans et trois mois.

C’est drôle que l’on ait fait grand cas il y a un an d’un code d’éthique des administrateurs qui impose une confidentialité absolue alors que le tout se retrouve dans les journaux avant même le vote. On comprend que que les jeux sont déjà faits et que l’on peut vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué, mais ceux qui ont causé la fuite auraient pu au moins sauver les apparences, ne serais-ce que par respect pour les administrateurs qui croient prendre des décisions et à qui on fait savoir ouvertement qu’il ne sont que des pantins

C’est drôle aussi que la photo dans l’article soit celle de Kathy Baig et non pas celle des tuteurs qui sont ceux qui décident vraiment ou du moins ceux qui s’abstiennent d’utiliser leur droit de veto. Il est probable que lors de l’assemblée générale de juin 2017 Kathy Baig va vraisemblablement présenter la chose comme quoi elle aurait ”sauvé les meubles”, le gouvernement poussant pour une augmentation plus élevée. Le montant est suffisamment élevé pour satisfaire les politiciens et suffisamment faible pour ne pas trop entacher sa popularité, pour usage futur.

Pour quels résultats ?

Il n’en demeure pas moins que les ingénieurs, qui ne sont pas autant dans le secret des Dieux que la journaliste de La Presse Katleen Levesque, auront probablement bien du mal à obtenir la réponse à trois questions lors de l’assemblée qui aura lieu dans six mois:

a) À quoi bon augmenter le budget du bureau du syndic si les détenteurs du titre qui ont fait des donations politiques illégales s’en tirent avec une tape sur les doigts ?

b) Quels efforts auront été faits pour ramener l’OIQ sur la voie de la bonne gestion, l’augmentation de la cotisation permettant vraisemblablement d’escamoter cette étape fondamentale ?

c) Quels efforts auront été faits pour élaguer toutes les activités qui n’ont rien à voir avec la mission, dont l’assurance médicaments et le monopole sur l’assurance responsabilité professionnelle ?