Nadine PELLETIER

Nadine Pelletier siège au conseil de l’OIQ depuis 2011. Elle a donc participé à beaucoup de décisions controversées, dont notamment le règlement sur l’assurance responsabilité professionnelle, ainsi que l’imposition de la cotisation extraordinaire. À ce que je sache, elle les a toutes appuyées. Son texte révèle plusieurs éléments inquiétants, dont notamment:

a) Sa présence sur le comité de valorisation de la profession (celui qui a recommandé de dépenser 4.5 M$ en publicité à la télévision)

b) Sa présence sur le comité de gouvernance (le même qui a monté des ‘procès à l’interne’ et recommandé des procédures contre les administrateurs qui ne chantaient pas en cœur avec l’establishment). Il faut dire qu’au moment ou ces décisions ont été prises, elle n’était pas membre du comité, mais elle ne pouvait pas ignorer ce qui se passait, puisque la même année où elle s’est présentée (2011) celui qui a été élu premier avec le plus de votes (environ 1000 de plus qu’elle) avait dénoncé de façon très très claire ce qui se passait. À ce que je sache, elle n’a jamais posé le moindre geste pour corriger l’injustice, ne serais-ce que pour questionner ce genre de procédure arbitraire.

ÉVALUATION

  • Son historique (25%). Elle a été impliquée à l’OIQ pendant un seul mandat de trois ans mais il est clair qu’ elle fait partie de l’establishment. Puisqu’elle n’a jamais été dans le comité exécutif, je ne lui donnerai pas un ”zéro” NOTE: 3/25
  • Disponibilité à faire connaitre son programme (25%) Elle a reçu mon courriel (avec demande d’accusé de réception). Je n’ai pas reçu d’accusé de réception, mais je suis certain que son adresse courriel était la bonne. Si elle n’a pas répondu c’est qu’elle ne veut pas répondre. NOTE: 0/25

 

NOTE FINALE: 6/100